Méditation et prévention de la rechute dépressive

Après un épisode dépressif, la méditation est une approche pertinente pour limiter le risque de rechute. 

La réapparition des éléments dépressifs peut être provoquée par différents événements du quotidien qui vont favoriser le retour de ruminations négatives sur soi même et les autres. Le cercle vicieux des pensées négatives, des sentiments d'impuissance et du repli sur soi peut se trouver réactivé.

La pratique régulière de la méditation permet d'améliorer sa prise de conscience de ses pensées négatives. Ce premier pas permet de travailler sur le fait de relativiser ses pensées et de ne pas remettre en route le cycle des ruminations.

Par ailleurs, la pratique de la méditation permet d'apprendre à être plus tolérant envers soi, d'adoucir un critique intérieur trop fort en travaillant le non jugement.

Une pratique régulière est nécessaire pour bénéficier de ces effets positifs. Cette pratique se composant de méditation formelle (Je prends un temps pour faire une méditation assise ou couchée) et informelle (je me recentre sur le moment présent dans des gestes du quotidien. Par exemple : se brosser les dents ou encore manger en pleine conscience).