Qu'est ce que l'hyperventilation ?

De mauvaises habitudes respiratoires ainsi que le stress et l'anxiété favorisent l'hyperventilation.

 

Quand je respire, l'inspire apporte de l'oxygène à mon organisme et l'expire permet d'expulser le CO2 produit par l'organisme. Si je fais de l’exercice physique mon besoin en apport en oxygène augmente par rapport à une phase de repos. Ma respiration s'adapte en conséquence : elle devient plus rapide et plus profonde afin d'augmenter l'apport en oxygène.

 

En cas d'hyperventilation, la respiration est plus rapide et plus profonde alors même que mon corps n'a pas besoin d'apport supplémentaire en oxygène. Cette augmentation du volume d'air à l’inspire et à l'expire vient troubler les échanges gazeux pulmonaires :

- L'apporte en oxygène est supérieur aux  besoins du corps

- L'expulsion de CO2 est excessive 

 

Cette baisse de la concentration du CO2 dans l'organisme entraîne de nombreux symptômes :

-cardiaque : douleur dans le thorax, palpitations

-vasculaire : fourmillement, sensation de froid

-digestif : bouche sèche, maux de ventre, nausée

-respiratoire : sensation de manque d'air, d'oppression thoracique

-neurologique : vertiges

 

Par ailleurs, le fait de privilégier la respiration thoracique à la respiration abdominale est également un facteur favorisant l'hyperventilation.

 

Le travail entrepris avec le psychologue pour gérer les attaques de panique va donc consister à apprendre à respirer différemment.